Traitement parodontal non chirurgical

Également appelé le traitement étiologique

Le traitement non chirurgical est la première étape du traitement d'une parodontite. Son objectif est de stabiliser l'évolution de la destruction osseuse autour des dents, en réduisant (1) l'inflammation superficielle de la gencive (brossage par le patient), puis (2) l'inflammation profonde (assainissement par le dentiste/parodontiste). Pour cette première étape du traitement, la participation du patient est essentielle.

Avant (côté gauche) et après (côté droit) détartrage et surfaçage radiculaire

Réduction de l’inflammation superficielle

L'inflammation gingivale est associée à la présence de microbes contenus dans la plaque dentaire. Ceux-ci agressent la gencive qui va se défendre par une réponse inflammatoire (gencive gonflée, rouge, saignant au brossage). Par conséquent, il est nécessaire d'adapter la technique de brossage afin d'éliminer la plaque dentaire au niveau de la jonction gencive-dent. Le passage de la brosse à dents et de brossettes interdentaires 3 fois par jour est le seul garant d'une réduction notable de l'inflammation superficielle des gencives.


Réduction de l’inflammation profonde

Le dentiste ou le parodontiste pourra, une fois l'inflammation superficielle réduite, éliminer tous les éléments gênant la bonne élimination de la plaque par le patient. Il va donc retirer le tartre et polir les différentes restaurations débordantes.
Par ailleurs, le dentiste ou le parodontiste va agir là où le patient ne peux pas nettoyer. L'élimination du tartre accroché sur les racines dentaires et la désorganisation de l'infection profonde (par détartrage sous-gingival et surfaçage) vont permettre une élimination de l'inflammation en profondeur de la gencive.


Réévaluation parodontale

Lorsque l'inflammation gingivale est réduite, six semaines d'attente sont nécessaires pour permettre une réévaluation des dégâts causés par la parodontite. À ce stade, on observe le plus souvent une rétraction de la gencive et un arrêt des saignements. Cette séance de réévaluation permet de déterminer si des chirurgies parodontales résectrices ou réparatrices sont nécessaires.

Avant traitement

Avant traitement parodontal non chirurgical

Deux mois après traitement

Deux mois après traitement parodontal non chirurgical


A lire également :


Dernière mise à jour de cette page : le 21 mai 2016