Alcool et parodontite

Selon une étude menée par l'OMS en 2012, un Français consomme en moyenne 12,2 litres d'alcool pur* par an. Cette consommation est de 11 litres pour les Belges et de 10,2 litres pour les Canadiens. En comparaison, les Marocains, les Tunisiens ou les Algériens ne consomment que 1 litre. La première place est détenue par les Biélorusses avec 17,5 litres d'alcool pur.

ParoSphère | Alcool et parodontite. Crédit photo: © Beboy.

Effets délétères de l'alcool

L'abus d'alcool entraîne une diminution des défenses immunitaires, une baisse de la capacité de coagulation, une altération du métabolisme osseux, un défaut de cicatrisation et une toxicité directe sur les tissus.


Lien entre consommation d'alcool et parodontite

Selon certaines études, le risque de voir apparaître une parodontite augmente avec la consommation d'alcool. Cet effet peut être dose-dépendant. Cependant, ces études ne précisent pas le type d'alcool étudié (bière, vin, liqueurs...).

Pour autant, d'autres études ne parviennent pas à conclure quant au lien possible entre l'alcool et le développement de la maladie parodontale. 

Le mécanisme exact de l'alcool dans le processus d'évolution de la maladie parodontale est mal connu. On peut néanmoins affirmer que l'alcool favorise des conditions buccales permettant l'apparition d'une parodontite.

* alcool pur : quantité d'alcool contenue dans un liquide et exprimée en pourcentage dans une boisson ou en gramme par litre dans le sang.


A lire également


Références bibliographiques

  • Reynolds, M.A. 2014. Modifiable risk factors in periodontitis: at the intersection of aging and disease. Periodontol 2000. 64:7-19.63. 
  • Tezal, M., Grossi, S.G., Ho, A.W., and Genco, R.J. 2004. Alcohol consumption and periodontal disease.The Third National Health and Nutrition Examination Survey. J Clin Periodontol. 31:484-488.

Dernière mise à jour de cette page : le 20/04/2015