Le traitement parodontal

Traitement parodontal -  © Copyright ParoSphère

Le traitement parodontal a pour objectif de stabiliser la parodontite. Celle-ci conduit à la destruction de l'ancrage des dents en raison d'un déséquilibre entre charge bactérienne, d'une part, et système de défenses immunitaires d'autre part.



Rejoignez la page Facebook

Publication simultanée sur la page Facebook de Parosphère.

Rejoignez-nous sur Facebook pour suivre toute l'actualité de ParoSphère et tout savoir sur les maladies parodontales.



Le système de défenses immunitaires

 

Son efficacité est amoindrie par un certain nombre de facteurs de risque tels que l'hérédité, le tabac, le stress, le diabète... La gestion de ces facteurs de risque jouera un rôle non négligeable dans la réussite du traitement parodontal.

 

La charge bactérienne

 

Le traitement parodontal comprend trois phases dont l'objectif systématique est de favoriser l'hygiène bucco-dentaire. De cette façon, la charge bactérienne est diminuée et la parodontite stabilisée.

 

Phase étiologique

 

Durant la phase étiologique, une excellente l'hygiène orale devra être obtenue. Cela passe par l'apprentissage d'une bonne technique de brossage des dents et des espaces interdentaires, ainsi que par l'acquisition du matériel adéquat. Rapidement, l'inflammation gingivale se résorbe. Le traitement professionnel peut alors commencer. Son objectif est d'éliminer les dépôts de plaque dentaire (bactéries) et de tartre présents à la surface des dents. Ces dépôts se situent à la fois au-dessus et en dessous de la gencive. En effet, la parodontite se caractérise par une inflammation de la gencive, qui la fait gonfler et, par une perte d'ancrage de la dent, qui se traduit par la formation d'espaces sous la gencive appelés poches parodontales. L'élimination des dépôts devra donc aussi être réalisée à l'intérieur des poches parodontales.

Deux à 6 mois après cette phase étiologique, une séance de réévaluation permet de contrôler l'efficacité de l'hygiène orale et d'évaluer les conditions parodontales. C'est à ce stade q'un éventuel recours à la chirurgie parodontale peut être décidé. 

 

Phase chirurgicale

 

La chirurgie parodontale poursuit l'objectif global de facilitation de l'hygiène bucco-dentaire. Qu'elle soit résectrice ou régénératrice, elle consiste toujours en un décollement de la gencive de son support dentaire et osseux, puis en un nettoyage plus poussé des surfaces dentaires et enfin en un repositionnement de la gencive stabilisée avec des points de sutures.

 

Phase de maitenance

 

Lorsqu'il n'y a plus de poche parodontale, la phase de maintenance peut débuter. Il s'agit alors de rendez-vous plus courts, réalisés tous les 3 à 6 mois, tout au long de la vie. Ces séances permettent de contrôler la qualité de l'hygiène orale et de nettoyer les surfaces dentaires par détartrage et polissage.

 

Un bon traitement parodontal permet dans la très grande majorité des cas de stabiliser la destruction de l'ancrage des dents causée par la parodontite, en limitant le risque de récidives.