· 

Il vaut mieux... #3

Les grands pouvoirs du brossage des dents

ParoSphère - Il vaut mieux...

La pénibilité de la prévention à long terme

Se brosser les dents avec précaution est une tâche qui pour beaucoup paraît bien pénible. Il faut d'ailleurs reconnaître que prendre soin de ses dents quotidiennement pour peut-être développer des caries ou des parodontites, voire les perdre, plusieurs années plus tard, est une perspective de risque dans laquelle il est difficile de se projeter. Il est bien plus aisé de prévenir un danger certain, immédiat et violent que d'être contraint de changer ses habitudes de brossage pour un potentiel risque lointain de souffrir de soucis dentaires (surtout quand on est convaincu de savoir déjà bien faire).


Les stats

Principaux résultats de l'étude d'Axelsson et col. 1978.
Principaux résultats de l'étude d'Axelsson et col. 1978.

Une fois n'est pas coutume, nous allons vous décrire une étude clinique.

En 1978 sortaient une étude suédoise qui aurait dû véritablement changer le cours des choses tant ses résultats étaient parlants. Plus de 550 volontaires y furent enrôlés dans un suivi qui dura 3 ans. Les patients du groupe contrôle étaient reçus une fois par an pour une visite de routine avec détartrage et soin des caries, tandis que les patients du groupe test étaient convoqués tous les 2 à 3 mois pour recevoir des consignes de brossage individualisées. Trois ans plus tard, les patients du groupe contrôle présentaient 14 fois plus de caries, 20 fois plus de saignements gingivaux et avaient perdu 9 fois plus d'ancrage dentaire.

Pour cette dernière statistique, on constate que les patients qui ne sont pas conseillés sur leur brossage perdent en moyenne 0,8 mm d'ancrage dentaire en 3 ans. Un racine dentaire, c'est en environ 10 mm de longueur. En gros, il eut fallu seulement 12 ans et demi pour que nombre de ces patients commencent à perdre des dents. Songeur. 

Devant l'évidence de ces résultats, les patients furent ensuite suivis sur du très long terme en recevant tous des conseils d'hygiène orale régulièrement. Au bout de 30 ans, seulement 0,4 % des dents furent perdues. Et les pertes dentaires pour cause de carie ou de déchaussement étaient exceptionnelles.


Donc...

Il vaut vraiment mieux perdre un peu de temps tous les jours sur le brossage de ses dents, plutôt que d'engendrer des soins curatifs, coûteux pour soi ou pour la collectivité, et mieux encore, plutôt que les perdre avec le temps.

Et franchement, n'hésitez pas, demandez conseil à votre dentiste pour qu'il vous guide sur le matériel d'hygiène orale dont vous avez besoin et qu'il vous apprenne à bien l'utiliser.


Déjà parus


Ressources bibliographiques

  • Axelsson P, Lindhe J. Effect of controlled oral hygiene procedures on caries and periodontal disease in adults. J Clin Periodontol. 1978 May;5(2):133-51.
  • Axelsson P. et al. The long-term effect of a plaque control program on tooth mortality, caries and periodontal disease in adults. Results after 30 years of maintenance. J Clin Periodontol. 2004 Sep;31(9):749-57.

Écrire commentaire

Commentaires: 0