· 

Il vaut mieux... #2

Bien choisir sa brosse à dents

ParoSphère - Il vaut mieux...

Un gros marché

Selon les sources, ce sont 90 à 300 millions de brosses à dents qui sont vendues dans les pharmacies et grandes surfaces tous les ans en France. Et manifestement, si les rayons sont aussi bien achalandés, présentant souvent plus d'une cinquantaine de références, c'est parce que l'achat d'une brosse à dents relève d'un comportement impulsif et que le chiffre d'affaire qui en découle est loin d'être négligeable.


Ce qu'il ne faut pas acheter

D'abord, fuyez tous les arguments marketing tels que double ou triple têtes, brins et parois de caoutchouc, têtes de 3 kilomètres de long ou encore brins qui font le tour de la brosse, parce que ça ne sert en rien la qualité de votre brossage.

Evitez également les brosses à dents aux brins durs ou mediums qui sont soupçonnées de creuser l'émail de vos dents et de traumatiser la gencive au point de la faire fondre le long de la racine dentaire.


La brosse qu'il faut choisir

Dureté des brins

Le premier argument incontournable est celui de la dureté des brins. Il faut à tout prix qu'ils soient souples pour être le moins traumatisant possible (diamètre des brins < 20/100 mm). Le problème, c'est que plus les brins sont souples, moins ils sont efficaces. Il va donc falloir compenser par une bonne technique. En France, la technique dite du rouleau est la plus souvent recommandée. Mais ce n'est pas la seule technique efficace. D'ailleurs d'autres pays privilégient d'autres techniques. Pour faire simple, il faut choisir la technique avec laquelle on est le plus à l'aise, et pour ça, le mieux est encore d'en parler avec votre dentiste.

Taille de la tête

Contrairement aux humains, il est préférable qu'une brosse à dents ait une petite tête. Plus la taille de la tête est réduite, plus il est aisé de faire le tour des dents, de brosser avec précision les dents les plus petites et de frotter la face arrière de la dernière dent, celle qui est tout au fond de la bouche. Bref, une petite tête, c'est un gain en précision.

Autres critères de choix

Que les brins soient plantés droits et parallèles, ou qu'ils soient en biais et se croisent, qu'ils alternent entre longs et courts, qu'ils soient effilés ou parfaitement droits, eh bien on s'en fiche. Pour tout vous dire ça ne change pas grand chose à la qualité du brossage.

Enfin, la couleur des brins, la couleur du manche, la forme du manche ou encore la souplesse du manche sont finalement les seuls critères de véritable choix qu'il vous reste. Pour ceux-là, prenez la brosse qui vous plaît le plus.


En conclusion

En réalité, l'opposition entre brosses à dents du rayonnage d'une grande surface d'une part et brosses à dents de pharmacie d'autre part est sans doute un peu caricaturale. Cela étant dit, la variété des modèles est telle, qu'il sera certainement plus simple de vous renseigner auprès de votre dentiste ou de votre pharmacien pour choisir une brosse qui respecte au mieux les critères précédents.


Déjà parus


Ressources bibliographiques

  • Site web UFSBD. Une brosse à dents et du dentifrice sont-ils vraiment indispensables pour les Français en 2016 ? ufsbd.fr
  • Site web Planetoscope. Nombre de brosses à dents vendues en France. planetoscope.com
  • Carvalho S. et al. Comparative analysis between hard- and soft-filament toothbrushes related to plaque removal and gingival abrasion. J Clin Dent. 2007;18(3):61-4.
  • Zimmer S. et al. Cleaning efficacy and soft tissue trauma after use of manual toothbrushes with different bristle stiffness. J Periodontol. 2011;82(2):267-71.
  • Wainwright J. & Sheiham A. An analysis of methods of toothbrushing recommended by dental associations, toothpaste and toothbrush companies and in dental texts. Br Dent J. 2014;217(3):E5.

Écrire commentaire

Commentaires: 0