L'alcool et ses effets indirects

Ce que l'on savait

ParoSphère - Déchaussement des dents et alcool © vladimirfloyd.jpg

Il a été montré, depuis un certain temps déjà, que plus la consommation d'alcool augmente, plus le risque de saignement des gencives et plus le risque de perte d'ancrage des dents augmentent.

 

La vraie mauvaise nouvelle était que ce risque apparaissait déjà à partir de 5 verres d'alcool par semaine.


Ce qui vient de sortir

Dans cette étude, ce sont 808 étudiants japonnais qui ont rempli un questionnaire et accepté de réaliser un examen clinique de leurs gencives.

Il en ressort que, dans cette population de jeunes adultes, plus on consomme d'alcool, plus on néglige son hygiène orale.

Conclusion

Dans la mesure où les mécanismes biologiques expliquant le lien entre consommation d'alcool et affections des gencives ne sont toujours pas clairs, ce lien indirect mis en évidence dans cette étude offre un nouvel éclairage sur ce facteur de risque.


Références bibliographiques

Celle qui vient de sortir

  • Mizutani S, Ekuni D, Tomofuji T, Yamane M, Azuma T, Iwasaki Y, Morita M. Gingival condition and tooth-brushing behavior after alcohol consumption. J Periodontal Res. 2015 Aug;50(4):494-9.

Celles qu'on connaissait déjà

  • Tezal M, Grossi SG, Ho AW, Genco RJ. The effect of alcohol consumption on periodontal disease. J Periodontol. 2001 Feb;72(2):183-9.
  • Tezal M, Grossi SG, Ho AW, Genco RJ. Alcohol consumption and periodontal disease. The Third National Health and Nutrition Examination Survey. J Clin Periodontol. 2004 Jul;31(7):484-8.