Mauvaise hygiène orale = mauvaise tension artérielle. Tout simplement.

Ce que l'on savait

Dernièrement, il a été montré qu'il existait une corrélation positive entre la parodontite (déchaussement des dents d'origine infectieuse) et l'hypertension artérielle.


ParoSphère - Hygiène orale et hypertension artérielle

Hypothèse

Il semblerait que les molécules médiatrices de l'inflammation, produites par la parodontite et poursuivant leur existence dans la circulation sanguine, et que certaines bactéries impliquées dans la parodontite participent à des altérations des parois vasculaires et au développement des plaques d'athéromes.

Ce qui vient de sortir

Sur la base d'une étude nationale coréenne (du sud), les données dentaires de 19.560 adultes ont pu être analysées. Il en est ressorti que l'augmentation de la fréquence de brossage des dents s'accompagnait d'une diminution de la prévalence de l'hypertension artérielle. Autrement dit, moins on se brosse les dents, plus on a de risque d'avoir de l'hypertension artérielle.

 

Cette analyse se confirma même chez des sujets qui n'étaient pas atteints de parodontite.

Conclusion

Brossez-vous les dents qu'on vous dit!


Publication simultanée sur FacebookTwitter et Google+.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour suivre toute l'actualité de ParoSphère et tout savoir sur les maladies parodontales.


Références bibliographiques

Choi HM, Han K, Park YG, Park JB. Associations among oral hygiene behavior and hypertension prevalence and control: the 2008 to 2010 Korea National Health and Nutrition Examination Survey.  J Periodontol. 2015 Jul;86(7):866-73.