Le traitement des péri-implantites

Le traitement des péri-implantites est adapté selon la destruction péri-implantaire. Il existe donc plusieurs thérapeutiques que l'on peut combiner.

 

ParoSphère | Traitement des péri-implantites. Crédit photo : © Drobot Dean

Principe de traitement

Le principe de traitement des péri-implantites est gradué. Autrement dit, on débute avec des thérapeutiques simples et, si celles-ci ne suffisent pas, on avance des thérapeutiques plus invasives. Ces traitements vont du débridement simple de la lésion péri-implantaire jusqu'à la chirurgie péri-implantaire.

 

Il est important de souligner dès à présent que les traitements des péri-implantites sont pour l'instant calqués sur ceux des parodontites sans malheureusement apporter toute la satisfaction souhaitée. Il n'est ainsi pas absurde de se poser très tôt la question de la dépose de l'implant pour en poser un nouveau plutôt que d'insister dans un conservation parfois aléatoire.

Traitement gradué des péri-implantites : plus l'atteinte péri-implantaire est sévère, plus la classe augmente (de 0 à V) et plus le traitement devient complexe (de A à E).
Traitement gradué des péri-implantites : plus l'atteinte péri-implantaire est sévère, plus la classe augmente (de 0 à V) et plus le traitement devient complexe (de A à E).


Gestion des facteurs de risque

Qui échoue à se préparer, se prépare à l'échec. C'est pourquoi, avant d'envisager les conditions d'un traitement curatif dont les résultats demeurent incertains, il est fondamental de réunir les conditions d'un succès. Pour cela, il faut absolument préparer la pose d'un implant dentaire en réduisant au maximum la portée des facteurs de risque connus.



Traitement non-chirurgical

Le traitement non chirurgical des péri-implantites constitue la base de traitement de toutes les péri-implantites, quelle que soit leur sévérité. Il est constitué de plusieurs thérapeutiques que l'on peut combiner selon la nécessité :

  • Gestion des facteurs de risque, et notamment mise en place d'une hygiène orale impeccable.
  • Débridement de la lésion péri-implantaire. Il s'agit de nettoyer entre l'implant et la gencive à l'aide d'une instrumentation ultrasonique, de curettes, d'un laser ou encore d'un aéropolisseur. Tous ces moyens donnent pratiquement les mêmes taux de réussite.
  • Adjonction d'antiseptique par irrigation de la solution entre la gencive et l'implant.
  • Adjonction d'antibiotique par voie locale ou par voie générale.

Traitement chirurgical

Lorsque la péri-implantite ne parvient pas à être stoppée par des moyens non chirurgicaux, deux types de techniques chirurgicales peuvent être proposées.

 

La première consiste à déplacer la gencive pour que la surface de l'implant atteinte par la péri-implantite devienne accessible au brossage. Lorsque c'est possible, on réalise également un polissage de la surface de l'implant pour que la colonisation bactérienne soit moins aisée. On parle de lambeau apicalisé et d'implantoplastie.

 

La seconde ambitionne la régénération de l'os détruit par la péri-implantite grâce à l'utilisation de matériaux de régénération (membranes, matériaux osseux) et/ou de greffe osseuse.

 

Le choix de la technique chirurgicale dépend principalement de la forme du défaut osseux créé par la péri-implantite.


Maintenance péri-implantaire

La maintenance péri-implantaire est nécessaire lorsque l'environnement péri-implantaire est sain, afin qu'il le reste. Elle est également utile lorsque la péri-implantite est présente pour limiter sa progression. Enfin, elle s'impose avec un fréquence de visite plus importante lorsqu'une péri-implantite a été traitée et stabilisée.

 

Ces séances de maintenance comprennent un bilan des facteurs de risque, un contrôle de l'environnement péri-implantaire et un débridement souvent assez rapide autour de la couronne implantaire pour que sa surface soit la plus propre possible. Un contrôle de la gencive autour des dents de toute la bouche est également réalisé, car on sait qu'un problème gingival autour d'une dent augmente le risque d'un problème similaire autour d'un implant dentaire.


Références bibliographiques

  • Faggion CM Jr, Listl S, Frühauf N, Chang HJ, Tu YK. A systematic review and Bayesian network meta-analysis of randomized clinical trials on non-surgical treatments for peri-implantitis. J Clin Periodontol. 2014 Oct;41(10):1015-25.
  • Lang NP, Wilson TG, Corbet EF. Biological complications with dental implants: their prevention, diagnosis and treatment. Clin Oral Implants Res. 2000;11 Suppl 1:146-55.
  • Mombelli A, Lang NP. The diagnosis and treatment of peri-implantitis. Periodontol 2000. 1998 Jun;17:63-76. 
  • Monje A, Aranda L, Diaz KT, Alarcón MA, Bagramian RA, Wang HL, Catena A. Impact of Maintenance Therapy for the Prevention of Peri-implant Diseases: A Systematic Review and Meta-analysis. J Dent Res. 2016 Apr;95(4):372-9. 
  • Renvert S, Polyzois I, Claffey N. Surgical therapy for the control of peri-implantitis. Clin Oral Implants Res. 2012 Oct;23 Suppl 6:84-94.

Dernière mise à jour de cette page : le 21 août 2016