Les maladies péri-implantaires

Les maladies péri-implantaires sont de type infectieux. Il en existe deux catégories : la mucosite péri-implantaire et la péri-implantite.

ParoSphère | Les maladies péri-implantaires. Crédit photo : © Daniel Zgombic

Mucosite péri-implantaire

La mucosite péri-implantaire est une inflammation de la gencive sans perte osseuse autour de l'implant. Elle est causée par la présence de bactéries au niveau de la jonction entre la gencive et la couronne implantoportée. Une hygiène orale efficace associée à un protocole de désinfection effectué par votre dentiste permet le plus souvent d'en venir à bout.

 



Péri-implantite

 

La péri-implantite est aussi une inflammation de la gencive, mais celle-ci s'accompagne d'une perte osseuse progressive. Là encore, une infection locale est à l'oeuvre.

Pour que la péri-implantite s'installe, il faut soit une accumulation trop importante de bactéries, soit une accumulation bactérienne associée à des facteurs de risque.

 

Le traitement de la péri-implantite apporte des résultats très variables, assez souvent décevants. La prévention des péri-implantites est donc d'une importance capitale. Après la pose d'un implant dentaire, il est donc fortement recommandé de consulter régulièrement votre dentiste, au moins une fois par an, afin qu'il évalue avec vous le risque de péri-implantite et vous propose des solutions pour le diminuer.

Bonus péri-implantite

Traitement

Facteurs de risque



Dernière mise à jour de cette page : le 21 août 2016