Le fil dentaire

Populaire, mais exigeant

ParoSphère | Fil dentaire. Crédit photo: © design56.

Le fil dentaire est probablement le moyen d’hygiène interdentaire le plus connu et le mieux vendu. Il serait très efficace s’il était mieux utilisé.

Si l’on s’en tient aux études cliniques, le fil est moins efficace que les brossettes interdentaires, lorsque celles-ci parviennent à passer entre deux dents. Et comme il existe des brossettes interdentaires pour pratiquement tous les espaces interdentaires, l’usage du fil dentaire devrait être assez exceptionnel.


Tenue du fil

ParoSphère | Fil dentaire. Photo: © ParoSphère.

Il existe plusieurs façons de tenir le fil dentaire. En voici une.

Prendre l’équivalent en fil de la longueur de l’avant-bras. Enrouler le fil plusieurs fois autour des majeurs ou des annulaires. Utiliser les pouces, index et éventuellement majeurs pour manipuler le fil.

Afin de gagner en précision, la portion de fil libre entre les doigts doit être la plus petite possible.

Utilisation du fil

ParoSphère | Fil dentaire. Crédit photo : inconnu.

On croit souvent qu’il suffit d’entendre un « clic » au passage du fil pour que celui-ci soit efficace. Hors c’est faux. En effet, en faisant cela, on a nettoyé le point de contact entre les dents, et il se trouve que c’est la zone où il y a le moins de dépôts bactériens. En réalité, il faut aller nettoyer les parois des dents, entre le point de contact et un peu en dessous de la gencive. Il est donc nécessaire que le fil soit en tension autour de la dent, comme si vous l’enlaciez, puis que des mouvements de haut en bas lui soient imprimés. C’est extrêmement difficile de réaliser le bon geste. Les conseils avisés d’un dentiste vous aidant à effectuer le mouvement avec le fil dans vos doigts et dans votre bouche sont clairement indispensables.



Choix du fil

Ciré ou non ciré, fluoré ou non fluoré, de section fine, en bandeau ou encore expansible, nous sommes chanceux, il y a du choix. De toute évidence, le seul paramètre qui peut éventuellement aider est l’apport en fluor. Pour le reste, faites comme vous aimez.

Fréquence d'utilisation

Si vous ne passez le fil dentaire qu’une fois de temps en temps, vous pouvez arrêter, cela ne sert strictement à rien. C’est un passage quotidien qui s’impose.

Risques

C’est une lapalissade, mais il faut le dire : s’il est difficile de bien utiliser le fil dentaire, il est aisé de très mal l’utiliser. Les risques d’abîmer la gencive sont élevés.

Cela se traduit d’abord par une insertion trop brusque du fil entre les dents. Le fameux « clic » que l’on entend en passant le fil dentaire se traduit très souvent par une lésion traumatique de la pointe de gencive entre les dents. Le fil dentaire doit donc être inséré en douceur, très en douceur. Pas de « clic ».

Puis, si on laisse une portion de fil libre trop importante entre les doigts de chaque main, en nettoyant à proximité de la gencive, on prend le risque d’y créer une fente. Certes, c’est propre, mais les conditions sont réunies pour créer une récession gingivale.



L’hygiène interdentaire est un impératif. Le choix du moyen d’hygiène interdentaire le plus adapté pour vous, et l’apprentissage de son utilisation ne peuvent se faire en autodidacte. Demandez impérativement conseil à votre dentiste. 


Brossettes

Bâtonnets

Hydropulseur



Références bibliographiques


Dernière mise à jour de cette page : le 28 août 2016