[Pro] Piasclédine

HAS | Avis sur les médicaments

Extraits du rapport 2006

 

Traitement d'appoint des parodontopathies

Le service médical rendu dans cette indication est insuffisant.

Traitement d'appoint des douleurs arthrosiques

Le service médical rendu dans cette indication est faible.

Extraits du rapports 2013

  • Les AASAL ont une AMM dans le traitement symptomatique à effet différé de l'arthrose de la hanche et du genou.
  • Leurs effets sur la douleur et la gêne fonctionnelle liées à l’arthrose sont minimes et de pertinence clinique discutable. Ils n’ont pas montré qu’ils réduisaient la consommation d’AINS.
  • Ils n’ont donc pas d’intérêt clinique dans le traitement symptomatique de l’arthrose de la hanche et du genou.

Téléchargement

Télécharger
Avis 2006
La Piasclédine dans le traitement d'appoint des parodontites
2006_Piascledine.pdf
Document Adobe Acrobat 63.1 KB
Télécharger
Avis 2013
La Piasclédine dans le traitement des douleurs arthrosiques
2013_Piasclédine.pdf
Document Adobe Acrobat 120.4 KB


Lien

Liens vers le site de la HAS : Piasclédine



La Haute Autorité de Santé (HAS) a été créée en 2004. Elle regroupe alors l'Agence Nationale d'Accréditation et Evaluation en Santé (ANAES), la Commission de la Transparence, 

le Fond pour la promotion de l'information médico-économique (FOPIM) et la Commission d'évaluation économique et de santé publique (CEESP). Son objectif principal consiste en l'évaluation des actes professionnels et des pratiques médicales. Il regroupe ainsi les sous-objectifs suivants :

  • Statuer sur l'usage des médicaments anciens et nouveaux
  • Décrire l'impact de ces médicaments sur la morbidité et la mortalité
  • Définir les actes remboursables
  • Valider les bonnes pratiques de l'exercice médical
  • Valider le bon usage des médicaments et des soins
  • En déduire des recommandations de bonne pratique 

Cette page vous plaît ?

Partagez-là !