[Pro] Traitement non chirurgical des poches peu profondes

Thèse d'exercice | Paris 5

Thèse Julien Barège

Résumé

 

L’objectif thérapeutique du traitement étiologique des poches parodontales a évolué depuis quelques années. Il incite à être plus économe dans l’ergonomie du temps et moins invasif dans l’élimination des tissus radiculaires infiltrés, tout en étant plus efficace.

L’approche actuelle du traitement de la surface radiculaire semble plus raisonnée et ne s’oriente plus vers une ablation du cément infiltré mais vers une désadhésion du biofilm. On cherche plutôt à décontaminer pour rétablir les conditions optimales de l’équilibre hôte-bactéries.

Pour répondre à cet objectif, l’instrumentation ultrasonore est en constante évolution. Les ultrasons ont fait l’objet d’études cliniques de niveaux de preuves divers. Cette revue de la littérature propose une analyse de ces études et tente de déterminer l’intérêt de cette instrumentation dans le traitement non chirurgical des poches parodontales peu profondes.

La faiblesse en termes de qualité et de puissance des meilleures études retenues ne permet pas de proposer de recommandations fortes à ce sujet.

La combinaison de différents instruments à efficacités spécifiques réaliserait le meilleur compromis.


Consulter le mémoire

Mots clés : ultrasonothérapie, instrumentation dentaire - utilisation, maladies parodontales.


Thèse d'exercice soutenue publiquement le 10 juillet 2012


Téléchargement

Télécharger
Traitement non chirurgical
parosphere_barege_20120710.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB


Auteur

Docteur Julien Barège

Pratique privée, Paris


Si vous aimez, partagez cette page