ParoSphère

Site d'information sur les maladies parodontales et péri-implantaires.

Association à but non lucratif, loi 1901.

Le site n'accepte pas et ne reçoit pas de fonds publicitaires.

Si vous avez les gencives sensibles, gonflées, si elles saignent,

si vos dents se déchaussent, bougent, se déplacent ou tombent,

si des trous noirs apparaissent entre vos dents,

si vos parents ont perdu des dents ou si vous fumez beaucoup, 

ce site, ParoSphère, est fait pour vous.


Les maladies parodontales s'attaquent à l'ancrage des dents. En France, l'étude épidémiologique la plus récente* indique que 95% des adultes présentent une perte d'ancrage, ne serait-ce que légère, autour d'au moins une dent. Elle montre également que près de la moitié des adultes ont une perte d'ancrage importante autour d'au moins une dent.

Les problèmes gingivaux concernent ainsi beaucoup de monde. Vous apprendrez sur le site ParoSphère tout ce qu'il faut savoir sur les gingivites, les parodontites, le brossage des dents, la mauvaise haleine, mais aussi sur les implants dentaires et les infections qui les accompagnent parfois.


La dernière actu ParoSphère

Les brossettes, tout le monde peut y arriver!

Lire la suite

Nos pages à visiter

La très grande foire aux questions sur l'hygiène orale !

ParoSphère | Foire aux questions. Crédit photo: © stockyimages.

Plus de 60 questions et réponses sur le brossage des dents, la brosse électrique et les moyens d'hygiène interdentaire.


Parodontite

ParoSphère - Le traitement parodontal non chirurgical

Des chiffres

Effet de l'alcool

ParoSphère | Alcool et parodontite © Beboy


Aïe, un piercing

ParoSphère | Alcool et parodontite © Beboy

Culture générale

Mince !

Ils ont avalé leur brosse à dents !

Un séjour de 3 ans dans les intestins!



Pour en savoir trop, c'est ici

Les mémoires universitaires publiés sur ParoSphère [Pro]


Référence bibliographique

  • Bourgeois D, Bouchard P, Mattout C. Epidemiology of periodontal status in dentate adults in France, 2002-2003. J Periodontal Res. 2007 Jun;42(3):219-27.